Loading
×

KOSOVO : Anniversaire du Massacre de Suhareka.


Il y a 15 ans jour pour jour, la ville de Suhareka, Kosovo, a connu le plus important massacre mené par les forces de police militaire serbe à l’encontre de la famille Berisha et d’autres résidents de la ville.

Cette année, le 26 mars 2014, a été organisée une cérémonie mémorielle et les funérailles de 27 membres de la famille Berisha originaires de Suhareka, récemment identifiés par des tests ADN, ont été célébrées. Des milliers d’habitants ont défilé en leur honneur. Parmi eux, la Présidente de la République du Kosovo, Mme Atifete Jahjaga, le Premier ministre de la République du Kosovo, le Maire de Suhareka, de nombreux représentants d’organisations locales et internationales qui travaillent sur le sort des disparus, etc. Lors de son discours, le Premier Ministre de la République du Kosovo, M. Hashim Thaci, a déclaré que le gouvernement est déterminé à retrouver tous les disparus et a fortement demandé à l’Union Européenne de poursuivre les pressions exercées sur la Serbie afin que tous les charniers de la guerre au Kosovo soient découverts. M. Salih Asllanaj, Maire de Suhareka, a souligné que le coût de l’indépendance du Kosovo a été trop élevé, soulignant le nombre d’innocents tués, et le fait que parmi eux, plusieurs enfants et femmes... Il a également indiqué que certains d’entre eux sont toujours portés disparus, et que cette journée leur est dédiée.

Gramoz Berisha, un survivant du massacre, a remercié les participants au nom des familles de disparus et a salué et encouragé les institutions locales et internationales à travailler encore plus dur pour retrouver toutes les personnes disparues des nombreuses familles du Kosovo.

A la fin de la cérémonie, les corps ont été conduits au Centre commémoratif des Martyrs sous l’escorte des forces de sécurité du Kosovo.
Respectueusement,

Fait à Suhareka, le 26 mars 2014

Halit Berisha & Destan Berisha
Au nom de l’organisation Shpresimi/Hope Suhareka
Membre de la FEMED

Télécharger le communique de presse ici.
Download the press release here.

PDF :
Tags :

admin

Autres articles de la FEMED

0 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE