Loading

KOSOVO : Treize ans plus tard ... où sont nos proches ?


Treize ans plus tard ... où sont nos proches ?

Nous, participants à la réunion du 24 mars 2012, " Treize ans plus tard ... où sont nos proches ? ", à Therande (Suhareka).

Après discussions avec les institutions locales, les organisations internationales et les associations pour les personnes disparu(e)s, parvenons à ces conclusions :

  • Nous demandons la poursuite des pourparlers avec la Serbie sur la résolution du problème des personnes disparues du fait de la police serbe et des forces militaires durant la guerre de 1998-1999, au Kosovo.
  • Il est exigé aux participants de la réunion, dès que possible, de lancer un débat parlementaire, lors d'une séance du Parlement de la République du Kosovo, sur le sort des personnes portées disparues.
  • Il est demandé que les députés du Parlement de la République du Kosovo examinent l’application de la loi des personnes disparues, approuvée par le Parlement du Kosovo.
  • Nous demandons à tous les organismes impliqués dans cette problématique d'intensifier leur travail afin d'identifier d'éventuels dépouilles et d’obtenir de nouvelles informations.
  • Nous demandons auprès de l'Institut des crimes de guerre de la République du Kosovo de recueillir des preuves afin de documenter les crimes commis par l'armée, les forces de police et les forces paramilitaires serbes au Kosovo, pendant la période de 1998-1999. Le travail de l'institut dans la collecte de ces faits doit être soutenu.
  • Nous appelons les médias à se pencher sur la question des personnes portées disparues de manière plus intense à travers la sensibilisation afin que cette question soit résolue le plus tôt possible.

Le groupe de travail :

  • Kymete Bajraktari
  • Pajazit Nushi
  • Kushtrim Gara
  • Destan Berisha
  • Alma Lama Theranda (Suhareka)

Le 24.03.2012

Tags:

admin

You may also like

0 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE