Loading
×

LIBYE : Appel à la MANUL d établir d urgence des couloirs humanitaires à Benghazi.


Tout en se félicitant de la déclaration de la MANUL, Mission d’appui des Nations Unies en Lybie, Human Rights Solidarity (HRS) condamne à nouveau le silence de la MANUL qui n’a pris aucune mesure au cours des huit derniers mois depuis le début des opérations militaires à Benghazi. Ces opérations qui ont visé des installations civiles et quartiers résidentiels ont entraîné le déplacement de plus de 20 000 familles et ont causé de graves dommages aux infrastructures dans un certain nombre de quartiers de la ville.

 

Parmi les infrastructures les plus touchées figurent les institutions fournissant des services de santé de base, y compris un entrepôt de matériels et fournitures médicaux, détruits lors des frappes aériennes au début des opérations militaires. Parmi les six principaux hôpitaux de Benghazi, trois sont fermés et les autres ne sont que partiellement opérationnels en raison du manque de personnel médical, des conditions de sécurité et du manque de fournitures et équipements médicaux. De surcroit, l’hôpital psychiatrique, le centre de dialyse rénale et le centre de cardiologie ont tous été fermés en raison de la poursuite des combats.

 

HRS invite la Mission d’appui des Nations Unies en Libye à agir sans délai afin d’ouvrir en toute sécurité des corridors pour l’arrivée du matériel médical et des médicaments  qui manquent cruellement et dont ont besoin d’urgence les hôpitaux et centres de soins. Au début du mois de décembre 2014, la MANUL avait reçu des rapports et des listes établissant ces besoins. Les services de santé et l’accès aux soins à Benghazi sont dans un état désastreux. Les vies et le bien-être des habitants de la ville ne sont pas moins importants que la préservation des symboles de la souveraineté nationale.

 

Human Rights Solidarity

Tripoli, Libye - 22 janvier 2015

PDF :
Tags :

admin

Autres articles de la FEMED

0 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE