Loading
×

MAROC : Violation du siège de l’Association Médicale de Réhabilitation des Victimes de la Torture (AMRVT).


C’est avec une vive inquiétude et avec indignation que la Fédération euro-méditerranéenne contre les disparitions forcées (FEMED) a accueilli la nouvelle de la violation du siège de l’Association Médicale de Réhabilitation des Victimes de la Torture (AMRVT), le 13 septembre dernier au Maroc.

Les militants de l’AMRVT en arrivant au siège de l’association ont découvert à leur grande surprise que des individus s’étaient à nouveau introduits dans les locaux. Ils ont fouillé de fond en comble les locaux de l’association. L’ensemble des dossiers des victimes suivies par le centre, et notamment ceux des victimes de disparitions forcées ont été dispersés sur le sol. La première effraction avait été relevée le 5 septembre dernier au matin.

Pour rappel, l’AMRVT est une association marocaine de réhabilitation médicale et psychique des victimes de torture et de leurs proches. Cette association a pour objectif de recevoir les victimes, de recueillir leur témoignage, mais aussi de leur donner des conseils, et de leur prodiguer des soins médicaux et psychologiques.

La FEMED s’insurge contre ces pratiques d’intimidation et ces pressions qui ont pour but de déstabiliser les militants. Elle demande aux autorités marocaines de prendre toutes les mesures nécessaires pour que lumière soit faite sur cette affaire afin d’identifier le ou les responsables de cette violation grave des droits de l’Homme.

Télécharger le communiqué ici.
Download the press release there

PDF :
Tags :

admin

Autres articles de la FEMED

0 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE