Loading
×

Droit à la vérité : plus qu’un droit universel, un devoir des Etats.


A l’occasion de la journée internationale pour le droit à la vérité, la Fédération euro-méditerranéenne contre les disparitions forcées (FEMED) salue le courage et la détermination de l’ensemble de ses associations membres qui défendent au quotidien la mémoire des personnes disparu(e)s, demandent sans relâche vérité et justice et exigent l’application inconditionnelle du principe de non-répétition.

ALGERIE : Un dispositif policier sans précédent empêche les familles de disparus de s’entretenir avec la Haut-Commissaire des droits de l’Homme.


Un dispositif policier sans précédent empêche les familles de disparus de s’entretenir avec la Haut-Commissaire des droits de l’Homme. Aujourd’hui, une cinquantaine de proches des disparus se sont rassemblés devant les bureaux de la Commission Nationale Consultative de la Promotion et la Protection des droits de l’Homme (CNCPPDH). Ces personnes voulaient s’entretenir avec Mme Pillay, la Haut-Commissaire des droits de l’Homme mais elles ont été confrontées à un dispositif policier particulièrement violent.

Algérie : Ali Merabet, Président de l'association Somoud nous à quitté


Adieu Ali, tu nous manqueras… Ali, Cher Ali, nous te savions malade, nous te savions fatigué, mais en crédules s’accrochant à l’espoir que nous sommes, nous autres militants des causes ardues, nous te pensions éternel. Tu l’étais pour nous, comme le sont tous les êtres chers porteurs d’idéal et de rêve. Quel était le tien ? celui de rendre justice me diras-tu et dirions-nous, nous les témoins et compagnons de lutte de cette noble cause. 

TURQUIE : Appel urgent


Alors que 16 militants ont été libérés le 17 juillet, la détention préventive d’Osman Issçi a été confirmée. Osman ainsi que plusieurs syndicalistes accusés d’appartenance à une « organisation terroriste » seront maintenus en détention au moins jusqu’à la fin de l’enquête, ce qui pourrait prendre 6 à 12 mois. 

Pages