Loading
×

La FEMED et le CFDA ont perdu une amie


La FEMED et le CFDA ont perdu une amie Le Collectif des Familles de Disparus en Algérie (CFDA) et la Fédération Euro-méditerranéenne contre les Disparitions Forcées (FEMED) ont l’immense tristesse de faire part de la perte de leur amie Annie-France Berthod, militante infatigable des droits de l’homme, vice-présidente du CFDA et trésorière de la FEMED. Annie-France nous appartenait un peu à tous, surtout à ceux qui ont eu le privilège de la côtoyer de près et d’apprécier ainsi sa gentillesse et sa générosité.

Communiqué de presse - 17 janvier 2017 - Fermeture de deux associations membres turques YAKAY DER et MAYA DER


COMMUNIQUÉ DE PRESSE Fermeture abusive de deux associations YAKAY-DER et MEYA-DER par les autorités turques Après avoir vu leurs activités suspendues par le ministère de l’intérieur le 11 novembre 2016 suite à la déclaration de l’état d’urgence en Turquie, l’association YAKAY-DER (Association pour la solidarité et soutien des familles de personnes disparues) et MEYA-DER, membres de la Fédération euro-méditerranéenne contre les Disparitions Forcées (FEMED) ont été définitivement interdites et fermées et leurs avoirs ont été saisis.

GAMBIE - «Vérité et Justice pour les disparus!»: déclaration finale


La Fédération euro-méditerranéenne contre les disparitions forcées a organisé une formation en marge de la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) à Banjul (Gambie). Des militants des droits de l’Homme venus de différents pays, Burundi, Congo, Cote d’Ivoire, Maroc et Tunisie ont bénéficié de cette formation qui s’est tenue sous le thème « Vérité et Justice pour les disparus ! ». Les travaux de cette formation se sont penchés sur les normes et mécanismes africains de protection des droits de l’Homme.

KOSOVO - Interview du vice-président de "Sphresimi", HALIT BERISHA


Interview avec M. Halit Berisha, vice-président de l’association venant en aide aux familles des victimes de la guerre et de disparu(e)s Shpresimi, à Suharekë ainsi que membre du conseil de coordination de l’association kosovare pour les personnes disparues   En tant que personne impliquée sur le sujet des disparitions forcées, que pouvez-vous nous dire sur ce qu’il s’est passé au Kosovo entre 1998 et 1999 ?

Pages